Qualité de l'air intérieur en Belgique. Avis du Conseil Supérieur de la Santé

Ce rapport présente un examen critique de la qualité de l'air intérieur (QAI) en Belgique.

Il analyse l'impact sur la santé des occupants des foyers belges et des bâtiments publics, en s'appuyant sur des études scientifiques publiées entre 2005 et 2015.

Cette analyse se divise en trois parties :

  • Polluants chimiques prioritaires de l'air intérieur (PARTIE A),
  • Polluants intérieurs microbiologiques (PARTIE B)
  • Présence de radon dans l'air intérieur (PARTIE C).

Pour créer une QAI saine qui intègre les polluants chimiques, le radon et les contaminants microbiologiques ; une approche globale soutenue par l'utilisation d'un système de ventilation adapté et efficace est nécessaire.

Des lignes directrices nationales et régionales devraient être harmonisées et alignées les unes sur les autres.

Le rapport complet en anglais est disponible sur le site du C.S.S.

 
14/11/2017
CESI