CONSEIL

Établissement de l’inventaire amiante

Réalisation de l’inventaire amiante dans le cadre de la section II de l’arrêté royal du 16 mars 2006 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l’exposition à l’amiante.

Objectifs

Détecter la présence de matériaux contenant de l’amiante dans les bâtiments occupés par l’entreprise (y compris équipements de travail et équipements de protection). L’inventaire est réalisé dans le but :

  • de protéger les travailleurs contre les risques liés à l’exposition à l’ et ainsi établir un programme de gestion des matériaux contenant de l’amiante (inspection visuelle – encapsulement – enlèvement).
  • de protéger les travailleurs contre les risques liés à l’exposition à l’amiante lors d’éventuels travaux de rénovation et de démolition.

Programme

  • Prise de renseignements préliminaires au sujet de l’année de construction des bâtiments et de ce qu’il contient.
  • Visite de la totalité des bâtiments (les zones et éléments inaccessibles sont notifiés). Il est nécessaire d’être accompagné d’une personne ayant une très bonne connaissance des lieux et ayant accès à tous les locaux.
  • Les matériaux suspects sont identifiés, photographiés et échantillonnés.
  • Les échantillons sont envoyés pour analyse à un laboratoire agréé.
  • Le rapport d’inventaire amiante est rédigé sur base de la visite des bâtiments et des résultats d’analyse du laboratoire agréé.

Méthode

  • La détection des matériaux contenant de l’amiante est réalisée de manière rigoureuse par :

• local
• partie de bâtiment
• équipement de travail
• équipement de protection

  • Les zones et éléments difficilement accessibles qui dans des conditions normales ne peuvent donner lieu à une exposition à l’amiante sont identifiés.
  • Les matériaux suspects sont identifiés (application – évaluation de l’état du matériau – activités qui peuvent donner lieu à une exposition), photographiés et échantillonnés.
  • Un échantillonnage est réalisé si et seulement si le matériau suspect est détérioré (méthode non destructive). L’échantillon est prélevé en respectant les mesures de prévention prévues par l’Annexe II de l’AR du 16 mars 2006 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l’exposition à l’amiante.
  • Les échantillons sont conditionnés de manière hermétique.
  • Les échantillons sont envoyés pour analyse à un laboratoire agréé (identification par microscopie stéréoscopique et de polarisation et technique Mc Crone « couleur de dispersion »).
  • Rédaction du rapport d’inventaire amiante, celui-ci contient les éléments suivants :

• un aperçu général de l’amiante ou des matériaux contenant de l’amiante présents dans les locaux, parties de bâtiment, équipements de travail et équipements de protection.
• un aperçu des zones et éléments difficilement accessibles qui dans des conditions normales ne peuvent donner lieu à une exposition à l’amiante.
• un relevé par local, partie de bâtiment, équipement de travail et équipement de protection :

a) de l’application dans laquelle l’amiante est utilisée.
b) d’une évaluation de l’état de l’amiante ou des matériaux contenant de l’amiante.
c) des activités qui peuvent donner lieu à une exposition à l’amiante.

• les recommandations à suivre pour toutes les situations potentiellement dangereuses détectées.
• l’avis du Conseiller en Prévention-médecin du travail.
• le rapport d’analyse du laboratoire agréé.

Public

Toute entreprise (employeur) occupant des bâtiments et/ou utilisant des équipements de travail et de protection.

Lieu d’intervention

Au sein de l’entreprise. La totalité des bâtiments occupés par l’entreprise y compris les éventuelles parties communes et tout ce qui s’y trouve (équipements de travail et équipements de protection).

Demande d'offre
CESI