CONSEIL

Analyse des risques par questionnaire

Développement d’une analyse de risques psychosociaux au travail à l’aide de questionnaires.

Objectifs

Élaboration d’une analyse quantitative des risques psychosociaux au sein de l’entreprise.
Collaboration entre l’entreprise et le conseiller en prévention, spécialisé dans les risques psychosociaux. Analyse des différents risques psychosociaux de la situation de travail à l’aide de questionnaires. Identification des groupes à risque et des facteurs de risque au sein de l’entreprise. Propositions de mesures préventives qui doivent être prises en fonction de l’évaluation des risques.

Programme

Une analyse quantitative des risques psychosociaux s’étale sur +/- 3 mois comprenant la passation des questionnaires (papier ou informatisé), le dépouillement, l’analyse des résultats, la rédaction du rapport et la présentation des résultats.

Méthode

Différentes batteries de questionnaires sélectionnés selon les caractéristiques et les objectifs de l’entreprise, le nombre de travailleurs,… :

  • ARIS light
    Le questionnaire comprend trois parties :

• une fiche signalétique
• une évaluation du stress en situation de travail (Van Houte) et
• l’analyse des risques psychosociaux light (Aris light).
Le Van Houte comprend deux questions. La première demande aux travailleurs d’évaluer leur niveau de stress en situation de travail et la seconde se rapporte à une estimation de leur capacité d’adaptation face à ce stress.
Les thèmes présentés dans l’Aris light incluent :
• L’environnement de travail
• Ressources et matériel
• L’organisation du travail (autonomie, contenu et conditions)
• L’humain
• Interactions (collègues, équipes et ligne hiérarchique)
Il est demandé aux travailleurs d’aborder ces thèmes en les jugeant un à un comme étant « sans objet », « insatisfaisant », « à améliorer si possible » ou « satisfaisant ».
De plus, la possibilité est donnée aux travailleurs de proposer des mesures d’amélioration pour chaque item et d’ajouter des facteurs additionnels qu’ils trouvent pertinents à la fin du questionnaire.

  • Test de Santé Totale (TST) / Liste de contrôle (LC) et environnement de travail :

• TST : Indicateur de stress psychique de 22 questions simples. Ce test permet d’appréhender la répercussion éventuelle du stress sur la santé.
• Liste de contrôle du test sur les lieux de travail (LC) : Questionnaire permettant la détection des sources de stress potentielles au travail. Les 32 questions sont basées sur les exigences liées à l’emploi, le pouvoir de décision, l’utilisation des aptitudes, les conditions d’emploi et le soutien de la part des supérieurs et des collègues.
• Environnement de travail : 14 questions concernant l’environnement physique de travail.

  • WOCCQ :

Le WOCCQ (WOrking Conditions and Control Questionnaire)© est une méthode de diagnostic collectif des risques psychosociaux liés au travail. Elle a été mise au point dans le Service de Psychologie du Travail et des Entreprises de l’Université de Liège (Prof. V. De Keyser) par Isabelle Hansez, avec le soutien des Services Fédéraux des Affaires Scientifiques, Techniques et Culturelles (SSTC). Sa diffusion est quant à elle soutenue depuis 2001 par le Service Public Fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF ETCS) et le Fonds Social Européen.

Public

  • Pour l’ARIS light : entreprises ou institutions de toute taille.
  • Pour le TST / LC et environnement de travail : entreprises ou institutions de minimum 100 personnes.
  • Pour le WOCCQ : entreprises ou institutions de minimum 250 personnes.

Lieu d’intervention

Le conseiller en prévention risques psychosociaux déposera les questionnaires dans l’institution ou l’entreprise. Un envoi postal ou par voie électronique est également possible. Le recueil des documents s’effectue de manière anonyme. Les questionnaires informatisés aboutissent dans une boîte mail confidentielle du CESI. Le traitement des données est réalisé dans les locaux du CESI.

Demande d'offre
CESI