Journée mondiale des premiers secours

Réagir vite en cas d’accident… La Journée mondiale des premiers secours ce 11 septembre 2021 est l’occasion de rappeler et de préparer les gestes qui sauvent en entreprise.

Mission légale de l’employeur en matière de secourisme

Le Code du Bien-être au travail définit clairement les obligations de l’employeur qui est tenu

  • D’assurer aussi vite que possible, les premiers secours aux travailleurs victimes d’un accident ou d’un malaise, et si nécessaire, de transmettre l’alerte aux services spécialisés.
  • De pouvoir assurer le transport des victimes: soit dans le local de soins, soit à leur domicile, soit vers un établissement de soins.
  • D’organiser les contacts nécessaires avec les services spécialisés.

Des secouristes formés

Concrètement, l’employeur organise la formation d’un minimum de secouristes, en fonction de ses risques et du nombre de travailleurs. Les secouristes doivent être informés des risques spécifiques de l’entreprise et suivre un recyclage annuel.

Equipements et procédures

En fonction de l’analyse de risques, du matériel est mis à la disposition des secouristes : boites de secours, locaux de soins, couvertures etc.

Les procédures de premiers secours sont établies dans le plan interne d’urgence. Elles définissent les risques spécifiques, les moyens nécessaires, le nombre de travailleurs à affecter ainsi que leur qualification.

L’employeur tient un registre des interventions de premiers secours.

Rôle du médecin du travail

L’avis du médecin du travail sera sollicité sur la mise en œuvre de toutes ces dispositions légales.

Le CESI vous aide :

23 fiches pratiques secourisme sont mises à disposition des participants aux formations secourisme.

COVID-19

Les formations pratiques avaient dû être reportées en raison de la pandémie de COVID-19.

Elles sont à nouveau ouvertes. N’attendez pas pour vous inscrire à ces formations pratiques.

 

06/09/2021
CESI