CONSEIL

CESI Assistance

 

THÉMATIQUE

Comment réagir efficacement en cas de traumatisme suite à un évènement grave ?

Depuis quelques années, notre équipe spécialisée en aspects psychosociaux remarque que des évènements traumatisants sont venus rythmer le quotidien de nombreuses entreprises : une explosion, un suicide, une prise d'otage, une attaque à main armée, un accident de travail ou sur le chemin du travail ayant entraîné de graves blessures ou un décès laissant à chaque fois de graves séquelles pour les travailleurs ayant vécu celui-ci de près ou de loin.

Les secouristes et les équipiers de première intervention sont aussi susceptibles, de par leur fonction, d'être victimes de ce type de traumatisme après être intervenus.

Ces séquelles portent le nom de « SYNDROME DE STRESS POST-TRAUMATIQUE » (PTSD).

Aujourd'hui, ce service s'étend vers les traumatismes de la vie privée avec influence sur le fonctionnement de l'employé au travail.

Un hold-up, une agression, un décès, un divorce, une maladie grave font part de ce soutien.

Un employé stressé par le fait de devoir travailleur plus longtemps peut aussi faire appel au support psychologique.

 

OBJECTIFS

Ce service permet à chaque personne de l’entreprise qui a vécu de près ou  de loin ce type d’évènement, de pouvoir se faire aider par une équipe de psychologues spécialisés en la matière, et ce, à tout moment, jour et nuit, 7/7 j et 24/24 h dans 4 langues : le français, le néerlandais, l’anglais et l’allemand

Avant l’événement, des mesures de prévention du syndrome peuvent être mises en place, avec la collaboration des intervenants du CESI, telles que :

  • Information de l’employeur et/ou de la ligne hiérarchique et/ou du CPPT au sujet de l’apparition et de l’évolution du syndrome de stress post-traumatique.
  • Sensibilisation de l’employeur et/ou de la ligne hiérarchique sur la manière de réagir vis-à-vis des victimes ou témoins de l’événement.
  • Élaboration d’un plan d’intervention.

 

PROGRAMME

  • Prise de contact de la personne à notre service 0800 30 777 (gratuit)
  • Première prise en charge directe par téléphone par un spécialiste : possibilité pour la victime de « se décharger » auprès d’une oreille attentive.
  • Seconde prise en charge par téléphone par un psychologue spécialisé en la matière. :

-   Ce psychologue reprend contact RAPIDEMENT avec la victime.

-   Ce spécialiste va aider directement la victime à surmonter les premiers ressentis de celle-ci.

-   En cas de besoin, un rendez-vous sera pris pour une rencontre de visu.

  • Troisième prise en charge de la victime par une rencontre de visu.
  • Cette démarche pourra être répétée autant que nécessaire, le but étant de rassurer la victime et que celle-ci puisse reprendre confiance en elle et en son entourage en ce y compris l’entreprise.

Important : Dans le cadre de l'épidémie de COVID-19, les prises en charges ont été revues selon le tableau suivant:

  • employés qui auraient été hospitalisés dû à leur infection au coronavirus
  • Agression (verbale ou physique)
  • Accident grave (voiture, machine)
  • Hold-up
  • Viol
  • Harcèlement (morale ou sexuel)
  • Attentat terroriste (incluant les victimes ou les témoins)
  • Licenciement (seulement pour les employés qui ont reçu leur licenciement mais qui sont encore dans leur période de préavis)
  • Dépendance (alcool, drogues )
  • Tentative de suicide
  • Suicide d’un collègue (au travail ou hors du travail)
  • Suicide d’un membre de la famille
  • Décès d’un membre de la famille (partenaire, enfant, petits-enfants)
  • Diagnostic d’une maladie grave (l’employé ou un membre de sa famille)
  • Rupture ou divorce

L’évènement traumatique a dû avoir lieu grand max 3 mois avant l’appel

  • Stress, Burnout, Dépression
  • Incidents pendant l’enfance
  • Décès d’animaux de compagnie
  • Décès des  grands-parents (natural circle of life)
  • Employés n’ont pas droit au support si un collègue a vécu un incident traumatique dans sa vie privée
  • Membres de la famille ou amis n’ont pas droit à un EAP
  • Licenciement collectif à seulement pour les employés qui appellent eux-mêmes pendant leur préavis. (voir point 10 : cas spécifiques 2. Licenciement)
  • Dépendance au tabac

 

 

MÉTHODE

  • Entretien individuel.
  • L’accent de l’intervention est mis sur l’action et non sur l’analyse ou sur la thérapie.

 

PUBLIC

Toute personne ayant été mise en situation traumatisante.

 

LIEU D'INTERVENTION

Par téléphone et sur rendez-vous.

Demande d'offre
CESI