You are here

Protection de la maternité

Protection de la maternité

La travailleuse enceinte  informe directement l’employeur de son état. L'employeur en informe immédiatement le médecin du travail et prend les mesures adéquates si c’est nécessaire. Au préalable, chaque employeur est tenu d’effectuer une analyse des risques selon le livre X, Titre 5 du Code bien-être. Il doit tenir compte des risques suivants : 

Agents physiques

CESI

Affaires sociales. Note de politique générale (M. De Block)

Déposée à la Chambre le 17 octobre 2017, la note de politique générale de Maggie De Block décrit les grands défis auxquels la sécurité sociale belge est confrontée.

Dans le résumé ci-après, nous reprenons les aspects liés au bien-être au travail.

Les points évoqués sont les suivants:

French
CESI

Agents reprotoxiques

Les agents reprotoxiques sont des substances qui nuisent gravement à la santé, perturbant la fertilité tant chez l'homme que chez la femme et ce, avant même la conception.
C'est pourquoi ces substances doivent être traitées comme les agents cancérigènes et mutagènes.

Le livre VI du Code Bien-Etre au Travail - Agents chimiques, cancérigènes et mutagènes étend désormais son champ d'application aux ‘agents reprotoxiques’. 

CESI

Protection de la maternité: le cytomégalovirus

En Belgique, une centaine de nouvelles infections congénitales à cytomégalovirus (CMV)  survient chaque année. Le CMV est la cause de près d'un tiers des cas de surdité constatés chez l'enfant. Le Conseil Supérieur de la Santé émet un avis sur le CMV, en ne se concentrant pas essentiellement sur la femme enceinte en activité professionnelle mais en envisageant la femme enceinte en général.

Le Cediom vous présente un résumé de cet avis qui date de novembre 2015.

CESI