You are here

Travail à la chaleur

Chaleur et ventilation en période COVID

La saison estivale apporte souvent des températures excessives qui empêchent celles et ceux qui travaillent d’accomplir leurs tâches dans des conditions acceptables. On observe des vagues de chaleur plus longues, plus fréquentes et plus intenses. Il est nécessaire de se préparer aux fortes chaleurs et aux conséquences que celle-ci peut avoir sur la santé, en particulier dans le contexte de la pandémie de Covid-19 qui entraine un certain nombre de défis.

CESI

Travail à la chaleur

La température normale de notre corps est de 37°C. Son maintien dans des variations acceptables est une condition essentielle au fonctionnement des cellules et donc de la survie. Soumis à des environnements dont la température est variable, le corps va devoir produire (augmentation du métabolisme) ou perdre de la chaleur (rayonnement et transpiration). 

Une chaleur excessive sur le lieu de travail peut être d’origine climatique (température extérieure lors des périodes estivales) ou d’origine technologique (industrie).

CESI

Le travail à la chaleur

Coups de chaleurs, insolations, coup de soleil, … autant de risques auxquels les travailleurs peuvent faire face lorsque l’été est là et que la chaleur se fait ressentir.

Pourquoi ces risques?

French
CESI

Coup de chaleur: à la recherche d'un endroit frais!

Après une durée d’exposition à une température ambiante importante, le coup de chaleur (insolation) peut survenir. 

Le coup de chaleur (précédé ou non par la sensation d’épuisement) est caractérisé par une augmentation de la température corporelle centrale avec une altération de la conscience. Plusieurs symptômes peuvent être présents:

French
CESI

Le travail à la chaleur

La température normale de notre corps est de 37°C. Son maintien dans des variations acceptables est une condition essentielle au fonctionnement des cellules et donc de la survie. Soumis à des environnements dont la température est variable, le corps va devoir produire (augmentation du métabolisme) ou perdre de la chaleur (rayonnement et transpiration).

Une chaleur excessive sur le lieu de travail peut être d’origine climatique (température extérieure lors des périodes estivales) ou d’origine technologique (industrie).

French
CESI