CONSEIL

Évaluation de l’ambiance thermique de travail (chaude ou froide) : contrainte et/ou inconfort

Évaluation de l’ambiance thermique de travail et prévention des risques liés au travail en ambiance chaude ou froide.

Objectifs

Conformité avec les dispositions de l’A.R. du 04/06/2012 concernant les ambiances thermiques. Évaluation de l’ambiance thermique de travail en déterminant si les conditions thermiques (chaudes ou froides) provoquent une forme d’inconfort ou de charge thermique physique. Proposition de mesures de prévention en fonction des résultats de cette évaluation.

Programme

Pré-requis :

  • Évaluer la situation dans des conditions représentatives par rapport aux plaintes émises.
  • Déterminer si la situation présente plutôt un problème d’inconfort ou de contrainte thermique.

L’évaluation commence par :

  • Observation des postes de travail et des tâches réalisées : châssis/fenêtres/stores, système d’extraction/pulsion, localisation des bouches de ventilation et une description de ces tâches réalisées : durée d’activité, vêtements de travail, moyens de protection individuelle et une description des activités physiques des opérateurs.
  • Installation des sondes thermométriques et hygrométriques pour les mesurages en continu.
  • Mesurages ponctuels des paramètres climatiques (température, humidité relative, vitesse de l’air, température de rayonnement) et relevé des caractéristiques vestimentaires (Clo) et de la charge physique du travail au poste de travail.
  • Analyse des différents résultats obtenus de manière ponctuelle et en continu.
  • Rédaction d’un rapport reprenant :
    • Les résultats des mesurages réalisés.
    • L’interprétation de ces résultats et le calcul des indices de confort thermique PMV – PPD.
    • Le calcul des indices des contraintes WBGT et, si nécessaire, le calcul des alternances temps de travail – temps de repos.
    • Les pistes de solutions quant aux mesures techniques, à l’organisation du travail, aux moyens de prévention et de protection à mettre en place

Méthode

  • L’évaluation se fait par les méthodes décrites dans la stratégie SOBANE.
  • Les mesurages se font, en fonction de la problématique, au moyen :
    • De thermohygroanémomètres à fil chaud, thermohygroanémomètres à hélice et sondes mesurant la température et l’humidité relative.
    • De sondes thermométriques et hygrométriques, data logger.
    • D’un globe noir.
    • D’un logiciel pour le traitement informatique des données.

Les données sont enregistrées pendant une durée et à une période représentative du travail. Elles sont interprétées ultérieurement et un rapport est rédigé.

Public

Employeur, membres de la ligne hiérarchique, travailleurs, service interne de prévention.

Lieu d’intervention

Au sein de l’entreprise.

Demande d'offre
CESI